bandiera_20rom

 

Musique

En plus de leur musique rrom traditionnelle, qui est très présente dans la musique populaire de l'Europe de l'Est, comme avec les Zards de Hongrie, Russie et Roumanie, ils ont influencé bon nombre d'hymnes de musique classique comme ceux présentés par Franz Liszt et Johannes Brahms, deux compositeurs qui ont mis au jour la musique rom.

Depuis le tempo rapide ou tragique des violons gitans, des petites mandolines, des tambours, des cuillers de bois utilisées comme castagnettes, et des harmonieux tympanons sont nés des Zards de l'Europe de l'Est comme base ancestrales du bolero, du tango, du jazz classique et de la musique country cow-boy américaine du sud-ouest des Etats-Unis. Tous ces rythmes sont aussi frères du flamenco joué à la guitare et du Cante Jondo de sud de l'Espagne.

Les Roms qui vinrent aux Amériques ont eu une influence sur de nombreux rythmes structuraux, soit chantés ou joués au tambour, ou joués à la trompette, comme ceux que l'on trouve dans la salsa, la rumba, le mambo et la guajira de Cuba et de Puerto Rico.

En Amérique du Sud, ils influencèrent la musique du Pérou jouée à la guitare créole, dans les danses comme le tondero, le limeñan zamacueca et la marinera. D'autres rythmes influencés par les Rroms de l'Amérique du sud sont encore le tango argentin, la chacarera et la milonga; et la musique Llanero du Venezuela comme le joropo. Certains prétendent que la musique country des Etats-Unis est d'inspiration rrom et le Mexique est fameux pour sa musique Charro comme le mariachi.

Les Rroms ont encore influencé la création de la vraie musique du mouvement Hippie-Gypsy, qui est à la base du rock classique d'Elvis Presley (d'ascendance rrom) jusqu'au Heavy Metal et au génial rock progressiste comme celui de Uriah Heep, Led Zeppelin, et Deep Purple parmi d'autres.

Il est important de signaler que le jazz manouche de style européen est encore largement pratiqué parmi ses créateurs rroms, dont un fameux représentant fut Django Reinhardt.

Les groupes qui représentent le passage des Rroms dans les Amériques sont des marginaux, renommés par leur esprit rebelle et leur talent de musique bohémienne, les garçons-vachers et les hippies des Etats-Unis du sud, les "charros" de Mexico, "guajiro" en Amérique Centrale (spécialement Cuba et Puerto Rico), "llanero" de la frontière du Venezuela et de la Colombie, "morochuco" (morochucan) dans les Andes péruviennes ou "Piajeno" sur la côte nord du Pérou et au Chili, les "huaso".

Cinématographie

Littérature

La littérature tsigane est souvent le fait de non-tsiganes, la plupart des Tsiganes ne sachant ni lire ni écrire, mais il existe cependant quelques auteurs tsiganes, par exemple :

Spectacle

Les Tsiganes sont connus pour être d'excellents musiciens et danseurs. En Espagne, ils ont influencé le flamenco et ils sont devenus les protagonistes de ce genre. Dans la plupart des pays d'Europe centrale et orientale (Roumanie, Bulgarie, Serbie, Macédoine, Hongrie, Tchéquie, Slovaquie...), les musiciens tsiganes ont été très recherchés pour les mariages, funérailles, etc. En Roumanie on les appelle « lăutari », en Tchéquie et Slovaquie « lavutari ». En France, leurs talents d'amuseurs publics et de dresseurs de chevaux ont généré les familles du cirque célèbres comme les Bouglione ou les Zavata.

 

 

flamenco_101