L'épopée Tzigane

24 octobre 2017

POUR VOUS MES AMIS VOYAGEURS

 

 

 

Je dédie ce blog à Lydie, à Renée

 

et à toute sa famille.

 

Vous mes amis Gitans ;

la vie m'a mis sur votre route,

elle m'a donné

le bonheur de vous connaitre

et de vous aimer.

 

 

 

herisson2

 

 

 


 

 

 

 

  

ECOUTE MOI GADJO

 

 

 

Ecoute moi, écoute moi gadjo,

 

je suis t'en souviens tu, le bohémien , qu'un jour tu as chassé,

 

devant les tiens, devant les tiens en criant au voleur, au voleur il va nous porter malheur!

 

Et tu savais que j'étais innocent, mais ça fait bien de chasser les gitans .

 

 

Je veux chanter, chanter, pour vous faire entendre, qu'il ne faut pas juger gadjé, le peuple des gitans à travers vos légendes.

 

Ecoute moi , écoute moi gadjo .                                                                                  

 

Crois tu que nous soyons si différents,

 

n'avons nous pas gadjo, le même sang, le même sang, versé par nos pères,

 

qui sont morts cote à cote à la guerre .

 

N'avons nous pas gadjo le même coeur, les mêmes larmes en face du malheur.

 

 

Je veux chanter ,chanter pour vous faire entendre, qu'il ne faut plus juger gadjé ,le peuple des gitans à travers vos légendes ,à travers vos légendes .

 

 

 

gitans_71

 

 

Posté par Gelso à 00:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


14 octobre 2017

A TOI RENEE, MON AMIE, MA SOEUR ADOPTIVE

 

 

 

Souvent tu m'as demandé d'écrire un billet ou un petit journal sur lequel,

je parlerai de notre rencontre, de ma vie avec toi, tes enfants et toute ta famille.

Si j'avais été écrivain, j'aurai pu faire un livre, mais hélas,

je crains de ne pas être assez douée.......

Le temps a passé, et je n'ai toujours rien écrit,

peut être parce que je ne savais pas par quel bout commencer, il y a tant à dire!

Aujourd'hui, nous sommes un peu éloignés les uns des autres;

par les kilomètres qui nous séparent, toutefois nous sommes toujours

aussi proches dans notre coeur.

 

Ce blog, je le fais pour toi Renée, et aussi pour toute ta famille.

Je le fais aussi pour mon amie Lydie que j'ai connu en Belgique et qui est

comme vous une gitane sédentaire, que j'aime aussi beaucoup.

 

Excusez moi, vous mes amis gens du voyage, si vous percevez

quelques lacunes dans mes textes ou certaines erreurs.

 

Sur un prochain billet, je parlerai de ma rencontre avec toi Renée

et avec ta famille que tu m'as présentée et qui m'a ouverte les bras et leur coeur.

 

 

Bonne route....... latcho drom

 

Christine-Gelso

 

 

fleurs_pour_blog_25

Posté par Gelso à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2017

Te souviens tu Renée?

Te souviens de notre première rencontre?

Oui j'en suis sure tout comme pour moi, ce jour restera gravé dans ma mémoire.

 

Toi et moi, parmi d'autres réunis ce soir là

chez Thérèse et Nelly, à St Ouen.

Nous avions des amies communes, mais ne nous connaissions pas.

Très vite nous avons toutes les deux entamé la conversation, et nous sommes de suite senties en totale harmonie...Ce fût le début d'une très longue amitié... avec toi pour commencer et avec toute ta famille par la suite.

 

Ta famille, tes enfants, tes petits enfants, au début ils m'ont acceptée avec beaucoup de gentillesse parce que j'étais ton amie, et au fil des jours, nous nous sommes connus, appréciés et aimés et vous m'avez adoptée à ma plus grande joie.

 

Très vite je me suis trouvée à l'aise avec vous et très proche.

Laquelle de nous deux a commencé à appeler l'autre sa soeur adoptive, toi? moi? je ne sais plus mais peut être l'avons nous dit en même temps!

Je vous aime mes amis, vous me manquez. Votre présence, votre chaleur, votre joie de vivre malgré tout les soucis...

Bien sur, nous continuons de communiquer, mais ce n'est plus comme avant, je suis un peu loin pour venir si souvent...Nos rencontres, nos fêtes, les joies et les peines que nous partagions ensemble, tout cela me manque. Votre coeur est grand, votre amitié fidèle, je suis fière d'être de votre famille de coeur.

Merci à vous mes frères et soeurs.

 

muguet_et_rose

 

Posté par Gelso à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2017

L Alouette, Traditionnel Tzigane

L Alouette, Traditionnel Tzigane

Posté par Gelso à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2016

J'AI MAL AU FOND DE MOI

Nino Gitan " J'ai mal au fond de moi"

Posté par Gelso à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 août 2015

Le Jazz manouche

 

 

 

Son plus grand représentant et véritable inventeur fut Django Reinhardt. La relève a tout d'abord été prise par ceux qui côtoyaient Django, c’est-à-dire entre autre la famille Ferre dont les représentants actuels sont Boulou Ferre et Elios Ferre. La musique manouche existait bien entendu avant Django; en effet Django a apporté le côté jazz à la musique manouche. La musique manouche existait avant Django, mais pas le jazz manouche. D'ailleurs les musiciens lui vouent un véritable culte, et cela se concrétise par un festival qui a lieu tous les ans à Samois-sur-Seine où l'on va même jouer sur la tombe de Django pour lui rendre hommage.

Le jazz manouche est revenu devant le grand public un peu avant le 50e anniversaire de la mort de Django (2003, Django est mort le 16 mai 1953) et on peut citer un certains nombre d'artistes qui se situent plus ou moins dans l'esprit du jazz manouche : Stochelo Rosenberg, Biréli Lagrène, Romane, Rafael Fays, Jimmy Rosenberg, Tchavolo Schmitt, Angelo Debarre, Boulou et Elios Ferre, Serge Krief, Dorado Schmitt, Christophe Lartilleux, Hervé Legeay, Christian Escoudé, sans oublier Moreno, Tchocolo et bien d'autres. D'autres sont apparus plus tard tels que Sanseverino qui s'inspire du jazz manouche ou plutôt de la musique manouche (vu la trame harmonique de ses morceaux) ainsi que David Reinhardt (fils de Babik Reinhardt).

La rythmique est de plusieurs types :

La rythmique est souvent accompagnée de roulades et autres figures de styles pour varier le rythme. De même la tenue du médiator n'est pas du tout la même que pour d'autres styles de musique. En effet, elle se fait le poignet « cassé », pour pouvoir appliquer la technique dite « marteau » (accentuer l'intensité des notes), pour gagner en vitesse mais aussi afin de minimiser les contacts entre la main et la table de la guitare, de manière à ce que celle-ci puisse vibrer avec le minimum d'interférences extérieures.

En ce qui concerne la théorie musicale du jazz manouche, absolument tout est utilisé et rien n'est proscrit, mais il existe quand même certaines caractéristiques propres au style (gammes chromatiques, arpèges diminués, etc.) Quant aux morceaux joués en jazz manouche, ce sont souvent des reprises soit de Django soit de musique traditionnelle manouche, soit d'autres compositeurs de jazz et autres (même du Bach !). Les morceaux les plus connus sont : Les Yeux Noirs (« Hymne Gitan »), Minor Swing, All of me, Djangology, Anouman, Bossa Dorado, Nuages, Hungaria, I'll see you in my dream, Limehouse, Manoir de mes rêves, etc.

Le jazz manouche se caractérise par l'emploi de la guitare sèche ou acoustique, du violon et de la contrebasse comme instruments principaux. On retrouve aussi fréquemment le washboard, le bandonéon.

En ce qui concerne la guitare, il faut préciser que ce sont généralement des guitares de type Selmer-Maccaferri. Ce sont des guitares qui sont en réalité les guitares françaises du début et du milieu du XXe siècle à cordes acier le plus souvent le model Argentine de marque Savarez. Un des grands luthiers de ce type de guitares fut Jacques Favino. Actuellement parmi les grands luthiers, on peut citer Maurice Dupont, qui fabrique des répliques de Selmer Maccaferri.

Il existe deux types de Selmer-Maccaferri :

  • type Selmer-Maccaferri: caractérisée par une rosace en forme de « D » communément appelée 'Grande bouche'. C'est ce modéle qu'a utilisé Django pendant un certain nombre d'années, jusqu'à ce que la fabrication soit abandonnée et remplacée par le modèle Selmer. Actuellement elle est surtout utilisée pour la rythmique elle projette un son omnidirectionnel.
  • type Selmer : c'est la guitare qui à la forme la plus connue (cela grâce à Django). Elle se caractérise par une rosace en forme de « o »(plutôt un ovale)communément appelée 'Petite bouche'. Plus utilisée pour les solos, la forme permet plus de puissance et un son qui sort de manière droite.

Les musiciens cherchent généralement à jouer de manière extrêmement rapide sur de longues périodes (la « pompe », inspirant une chanson de Sanseverino, Michto la pompe), sous l'influence de Django Reinhardt.

Artistes jouant du jazz manouche

 

 

 

 

Minor Swing - Django Reinhardt & Stéphane Grappelli

La Chope des Puces
 

 

La chope des puces
 

"La Chope des Puces", 122, rue des Rosiers à Saint-Ouen (93),
   se situe près de la porte de Clignancourt.
   A l'intérieur vous découvrirez une bonne restauration pour ceux qui désirent déjeuner et surtout vos
   oreilles seront charmées par la musique de Django, les standards de Jazz, les Bossa, etc...
   divinement interprétés par le célèbre duo "Les Manouches" composé de Mondine et Ninine.
   Quelques guest stars font, à la surprise générale, une apparition pour exprimer leur musique...
   Vous verrez, cet endroit est inoubliable !

 

http://djangoreinhardt.free.fr/chope.htm

 

 

 

chope_puces_1

 

 

Posté par Gelso à 04:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2014

LA NEGRITA

 

 

La Négrita

Posté par Gelso à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ECOUTE MOI GADJO

ecoute-moi-gadjo

Posté par Gelso à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2010

Culture Rom

 

 

bandiera_20rom

 

Musique

En plus de leur musique rrom traditionnelle, qui est très présente dans la musique populaire de l'Europe de l'Est, comme avec les Zards de Hongrie, Russie et Roumanie, ils ont influencé bon nombre d'hymnes de musique classique comme ceux présentés par Franz Liszt et Johannes Brahms, deux compositeurs qui ont mis au jour la musique rom.

Depuis le tempo rapide ou tragique des violons gitans, des petites mandolines, des tambours, des cuillers de bois utilisées comme castagnettes, et des harmonieux tympanons sont nés des Zards de l'Europe de l'Est comme base ancestrales du bolero, du tango, du jazz classique et de la musique country cow-boy américaine du sud-ouest des Etats-Unis. Tous ces rythmes sont aussi frères du flamenco joué à la guitare et du Cante Jondo de sud de l'Espagne.

Les Roms qui vinrent aux Amériques ont eu une influence sur de nombreux rythmes structuraux, soit chantés ou joués au tambour, ou joués à la trompette, comme ceux que l'on trouve dans la salsa, la rumba, le mambo et la guajira de Cuba et de Puerto Rico.

En Amérique du Sud, ils influencèrent la musique du Pérou jouée à la guitare créole, dans les danses comme le tondero, le limeñan zamacueca et la marinera. D'autres rythmes influencés par les Rroms de l'Amérique du sud sont encore le tango argentin, la chacarera et la milonga; et la musique Llanero du Venezuela comme le joropo. Certains prétendent que la musique country des Etats-Unis est d'inspiration rrom et le Mexique est fameux pour sa musique Charro comme le mariachi.

Les Rroms ont encore influencé la création de la vraie musique du mouvement Hippie-Gypsy, qui est à la base du rock classique d'Elvis Presley (d'ascendance rrom) jusqu'au Heavy Metal et au génial rock progressiste comme celui de Uriah Heep, Led Zeppelin, et Deep Purple parmi d'autres.

Il est important de signaler que le jazz manouche de style européen est encore largement pratiqué parmi ses créateurs rroms, dont un fameux représentant fut Django Reinhardt.

Les groupes qui représentent le passage des Rroms dans les Amériques sont des marginaux, renommés par leur esprit rebelle et leur talent de musique bohémienne, les garçons-vachers et les hippies des Etats-Unis du sud, les "charros" de Mexico, "guajiro" en Amérique Centrale (spécialement Cuba et Puerto Rico), "llanero" de la frontière du Venezuela et de la Colombie, "morochuco" (morochucan) dans les Andes péruviennes ou "Piajeno" sur la côte nord du Pérou et au Chili, les "huaso".

Cinématographie

Littérature

La littérature tsigane est souvent le fait de non-tsiganes, la plupart des Tsiganes ne sachant ni lire ni écrire, mais il existe cependant quelques auteurs tsiganes, par exemple :

Spectacle

Les Tsiganes sont connus pour être d'excellents musiciens et danseurs. En Espagne, ils ont influencé le flamenco et ils sont devenus les protagonistes de ce genre. Dans la plupart des pays d'Europe centrale et orientale (Roumanie, Bulgarie, Serbie, Macédoine, Hongrie, Tchéquie, Slovaquie...), les musiciens tsiganes ont été très recherchés pour les mariages, funérailles, etc. En Roumanie on les appelle « lăutari », en Tchéquie et Slovaquie « lavutari ». En France, leurs talents d'amuseurs publics et de dresseurs de chevaux ont généré les familles du cirque célèbres comme les Bouglione ou les Zavata.

 

 

flamenco_101

Posté par Gelso à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2010

Un peu d'histoire

Trouver le pays d'origine des Roms fut un grand défi, depuis le Moyen Age où ils sont apparus en Europe, pour les habitants des pays où ils venaient, aussi bien que pour les historiens. Il n'est pas possible de donner la date exacte de leur arrivée en Europe, car les différents groupes de Roms se dispersaient en Europe, l'un indépendamment de l'autre, chacun empruntant son propre chemin. On peut s'appuyer seulement sur des documents des archives municipales. Les données montrent leur apparition "officielle", sans pourtant indiquer la date de leur arrivée. Les mentions dans les archives sont généralement liées à un événement concret.

Les savants moyenâgeux se posaient la question de savoir qui étaient les Roms, d'òu ils étaient venus et quel est leur pays d'origine.

Des siècles durant, l'Europe n'a pas su donner de réponse à ces questions.

La mauvaise connaissance des Roms se traduisit aussi par la distance qui existait entre les Roms et les autres habitants, distance qui est propre encore aujourd'hui à la majorité des gens. 

En ce qui concerne l'origine des Roms, on estimait le plus souvent que ceux-ci seraient venus dans les pays chrétiens de l'Egypte. Or, dans nombre de pays, on les appela selon leur souche égyptienne supposée - Gitanos (en espagnol), Gypsies (en anglais), Gitans (en français) - mais ces noms dérivent, probablement, du nom de la région de l'Egypte Mineure au Péloponnèse en Grèce ou de la région de l'Asie Mineure. Dans les Balkans, on les a appelés par un nom qui avait été donné à l'origine à une secte manicheï de prêtres, Athiganoie - Atsiganos, d'où un nouveau groupe de noms - Zingaro (en italien), Tsigane (en français) Zigeuner (en allemand), Ciganie (en langues slaves) et Cikani en tchèque.

La famille joue un grand rôle dans la vie des Roms, car chez eux, tout se passe dans la famille qui satisfait tous leurs besoins. Pendant leur vie nomade, les Roms étaient indépendants de la société environnante et, par contre, entièrement dépendants de leur famille ou de leur groupe. La famille était un moyen de subsistance, elle accomplissait les fonctions éducatrices (sociales), protectrices et beaucoup d'autres.

L'appui mutuel bénéficit à toute la famille. Les célibataires (ils sont une exception, même de nos jours), restent chez leurs parents, les orphelins demeuraient à la charge de toute la famille. Les personnes âgées sont soignées et très respectées par la famille qui ne les a jamais exclues de sa vie. Il est impensable de mettre les vieux parents dans des maisons de retraités, ou de déposer les enfants dans un foyer d'enfants ou dans un internat. Un malade ne demeure jamais seul. les Roms n'attribuaient pas et n'attribuent toujours pas une grande valeur à l'éducation des "gadgé". Cela ne veut pourtant pas dire qu'ils ne veulent pas être sages. La sagesse est, traditionnellement, très appréciée dans la communauté rom, mais celle-ci est acquise et manifestée différemment de l'éducation traditionnelle qui est la nôtre. La sagesse est déléguée par des récits et des expériences des personnes âgées, sous forme d'histoires, de contes de fées, de mythes, de proverbes, d'anecdotes ou de devinettes. La richesse culturelle des Roms, leur sagesse, leurs expériences, normes éthiques et leur philosophie sont sauvegardées dans leurs récits.

 

 

gitans_21

 

 

Posté par Gelso à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]